Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Cache Cache Micro en ligne
  • : Blog des Fêtes de la Com' et de l'association Cache Cache Média...
  • Contact

Blog des fêtes de la com'

cachechache.jpg

Chaque printemps, depuis 1987, les enfants participant aux émissions de radio Cache Cache Micro se retrouvent lors de la fête de la Com".

Toutes les infos sur ce blog...

Recherche

Fête 2014

affiche-fetcom-Trondes-2014.jpg

 

Archives

3 juillet 2005 7 03 /07 /juillet /2005 00:00

Bonnes vacances à tous !



1er bilan de la fête de la com'  2005
Compte-rendu de la réunion du 27 juin 2005


Invitées : les écoles Cache-Cache Micro et Radio Déclic
Présents : Agnès Fajon et Philippe Durand (Villey le Sec), Véronique Arsac (Bicqueley), Sophie Jeanneton (Allamps), Valérie Larochelle (Lay Saint Rémy), Jérôme Roisin et André Dejaune (Radio-Déclic), Sylvain Amand et Patrick Bretenoux (Toul Sapinière), Vincent Birckel (Toul Humbert)
Excusées : écoles de Villey Saint Etienne, de Choloy-Ménillot, Chaudeney maternelle et Francheville .

En positif :
o Pas de pépin : l’ambiance était sereine, joyeuse malgré les doutes émis par certains compte tenu de l’environnement urbain .
o Les ambitions politiques de valorisation du quartier, de ses enfants, de rencontre urbain/rural, de mixité sociale..., que nous avions mises en avant lors de la construction de la fête, ont été honorées : nous estimons avoir fait tout ce qu'il fallait, et l'avoir bien fait.
o Ainsi les habitants des différents villages ont souvent découvert avec surprise la ville et une certaine qualité de vie qu'ils n'imaginaient pas (en tous cas pas de cette façon) à la Croix de Metz.
o Nous avons fait des rencontres sympathiques dans le cadre de la préparation (voir en particulier les « remerciements » parus sur le blog de la fête)
o Celle-ci s'est très bien déroulée le matin : le principe est bien rôdé, les classes arrivent et chacun s'installe et se débrouille sans heurt. Les échos qui nous sont revenus de la part des enseignants sont d'ailleurs très bons.
o A conserver : le tirage de la tombola en tout début d'après-midi, les spectacles itinérants (du type de la Battucada, ou de la prestation des deux clowns de la Tota Compania)
o Les ateliers et animations que les enfants ont plebiscités le plus souvent : les « tatouages » des femmes-relais, les activités proposées à l'intérieur du gymnase, les spectacles itinérants
o Le stand « radio » a proposé tout au long de la fête des émissions en direct de bonne qualité  mais celles-ci  sont destinées aux auditeurs extérieurs, et c'est un peu dommage de ne pas en profiter sur la fête.


En négatif :
o La co-construction de la manifestation, avec notamment les différents « acteurs » du quartier (enseignants, parents, associations) ne s'est pas déroulée -loin s'en faut- comme nous l'avions imaginée. Nous ne nous en imputons pas néanmoins la responsabilité, et sans doute la mise en place de nombreuses autres actions sur des thèmes et avec des partenaires divers, sera nécessaire pour parvenir à une cohésion plus effective.
o L'après-midi a été un échec sur la plan de la fréquentation : la programmation musicale que nous avions bâtie, pour variée et riche qu'elle fût, n'a quasiment pas drainé de public (alors qu'il y a 8000 habitants dans le quartier !). Autres événements dans les environs (tournoi de foot à Dommartin, Feria à Toul, voire kermesse de l'école privée) ? Chaleur excessive ? Parking non prévu ? Désintérêt ?
o L'article de presse paru dans l'Est républicain le lendemain nous a un tantinet fâchés : la kermesse de l'école privée locale mise au même niveau que le rassemblement géant de quelques 50 écoles du Toulois, que nous avons mis un an à organiser, et avec quelles autres ambitions ! Le fait du jour paru quelques jours plus tard a toutefois rectifié -un peu- le déséquilibre...
o Les problèmes d’organisation générale des points de restauration : la file d'attente (parfois 1.30 heures de queue !) n'a certainement pas contribué à faire rester les visiteurs l'après-midi.
o Les soucis financiers (subventions promises, mais en partie non honorées)


Suite à ces constats, nous projetons pour l'an prochain 
la fête 20 ème Fête de la Com’
à Lay Saint Rémy
o d'organiser celle-ci un vendredi de 11 heures à 18 heures, le 2 juin 2006
o de conserver le mode d'organisation par « groupe de pilotage », avec cache-cache médias comme porteur du projet « de base » (accueil des enfants et fetcom proprement dite), et les associations locales porteuses des options qu'elles définiront elles-mêmes (concerts, soirée, etc.)
o de diffuser un petit tract dans les écoles une semaine avant la fête pour annoncer aux parents qu'ils peuvent écouter la radio pour savoir en direct comment se déroule la fête, et de sonoriser 3 ou 4 endroits identifiés sur cette dernière pour écouter les émissions en direct.

Prochains rendez-vous :
Assemblée générale Cache-Cache Médias
vendredi 23 septembre
à 17.30 heures
à l’école de Lay Saint Rémy

 

suivie à 20.30 heures d'une réunion bilan du groupe de pilotage avec les différents partenaires de cette année (objectif : évolution des dernières subventions, capacité d'engagement des partenaires habituels, place dans l'organisation et le financement pour l'exceptionnel, qui se réinvente chaque année...)
Partager cet article
Repost0

commentaires